english

Session d'été 2014



 

Dans le cadre de l’Académie d’orchestre du Festival d’Aix-en-Provence

14 au 26 juillet

 

Après Kristjan Järvi, François-Xavier Roth et Gianandrea Noseda, c’est au tour du chef français Alain Altinoglu de diriger la session symphonique d’été de l’Orchestre des jeunes de la Méditerranée.
Le programme rend hommage à Richard Strauss dont on célèbre les 150 ans de la naissance en 2014, avec une pièce phare du répertoire avec voix, les Quatre derniers lieder. Deux grandes œuvres du répertoire français et un grand poème symphonique au tournant de la modernité viennent compléter un programme qui s’ouvre par une courte pièce récemment commandée par le London Symphony Orchestra au jeune compositeur espagnol Francisco Coll.
La session d’été 2014 réunit 92 jeunes musiciens recrutés sur audition en cycle supérieur des conservatoires et dans les orchestres nationaux de jeunes d’une vingtaine de pays du Bassin méditerranéen: Albanie, Algérie, Croatie, Chypre, Égypte, Espagne, France, Grèce, Israël, Italie, Kosovo, Liban, Malte, Monaco, Palestine, Portugal, Syrie, Tunisie et Turquie. L'encadrement pédagogique est assuré par 9 musiciens du London Symphony Orchestra et d’autres grands orchestres.

 

Programme

Francisco Coll - Hidd’n Blue (uniquement le 24 juillet)
Claude Debussy - Prélude à l’après-midi d’un faune
Richard Strauss - Vier letzte lieder
Anton Webern - Im Sommerwind
Maurice Ravel - Daphnis et Chloé Suite N° 2

Alain Altinoglu, direction
Léa Trommenschlager, soprano

Quentin Hindley, chef assistant

 

Concerts

Jeudi 24 juillet - 20h : Festival d’Aix-en-Provence, Grand Théâtre de Provence
concert enregistré par France Musique et retransmis en direct sur YouTube - http://www.youtube.com/user/AixFestival

Vendredi 25 juillet - 20h30 : Marseille, Villa Méditerranée
Samedi 26 juillet - 21h : Savines-le-Lac, Place de la Mairie
 

 

Alain Altinoglu, direction

Alain Altinoglu fait partie des jeunes chefs d’orchestres les plus demandés dans le monde et en particulier dans le domaine de l’opéra. Il est régulièrement invité à diriger au Metropolitan Opera de New York, à l’Opéra de Vienne, au Lyric Opera de Chicago, au Teatro Colon Buenos Aires, aux deux opéras de Berlin Staatsoper unter den Linden et Deutsche Oper, à l’Opéra de Munich, et dans les quatre grands théâtres parisiens : l’Opéra National de Paris, le Théâtre des Champs-Elysées, l’Opéra-Comique et le Théâtre du Châtelet. Il est apparu aussi dans les Festivals de Salzburg, Orange et Aix-en-Provence (Orphée aux enfers en 2009).
De 2007 à 2010, Il est le premier chef invité de l’Orchestre National de Montpellier. Il entretient une relation privilégiée avec l’Orchestre National de France et a dirigé de nombreux orchestres réputés comme la Staatskapelle de Berlin, le Konzerthausorchester de Berlin, l’Orchestre de la Fenice à Venise, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Ensemble Intercontemporain….
Né en 1975, Alain Altinoglu a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il a été par la suite professeur de la classe d’ensemble vocal et depuis 2013 de la classe de direction. Attiré par la mélodie et le lied, il forme depuis plusieurs années un duo avec la mezzo-soprano Nora Gubisch.

 

Quentin Hindley, chef assistant
Altiste de formation, diplômé du CNSMDP de Paris, titulaire des premiers prix d’analyse musicale, d’orchestration et de direction d’orchestre, Quentin Hindley s’est perfectionné auprès de chefs de renom, Paavo et Neeme Järvi, ainsi que Pierre Boulez, Susanna Mälkki et Arie van Beek. Assistant de Frank Strobel avec l’Orchestre philharmonique baltique, de François-Xavier Roth avec l’orchestre Les Siècles, et de Evelino Pidò avec l’Orchestre national de Lille, il a pu se familiariser au grand répertoire. Il a dirigé l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre d’Auvergne, ainsi que plusieurs orchestres européens. En mai 2012 Quentin Hindley a été nommé chef résident de l’Orchestre national de Lyon pour les saisons 2012-2013 et 2013-2014 et, à ce titre, assistant de Leonard Slatkin et responsable des orchestres de jeunes de l’Académie de l’ONL.

Léa Trommenschlager, soprano
Née en 1986, Léa Trommenschlager s’est formée au Conservatoire de Strasbourg et à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin. Elle s’est produite notamment au Festival International de Musique Symphonique d’Alger et au Konzerthaus de Berlin. En 2011, elle est élue lauréate de l’Académie Européenne de musique du Festival d’Aix-en-Provence. Elle se produit dans l’opéra Die Verschworenen de Schubert au Hebbel Theather de Berlin, puis dans l’opéra d’Arthur Lavandier De la Terreur des Hommes créé à Paris avec l’Ensemble Le Balcon. En 2012, elle est Cleopatra dans Giulio Cesare d’Haendel à Berlin et poursuit la tournée du spectacle autour de la correspondance d’Erik Satie créé dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence. En 2013, elle chante dans le triptyque des Neuen Szenen au Deutsche Oper de Berlin et dans la production d’Ariane à Naxos de Strauss au Théâtre de l’Athénée à Paris, avec l’ensemble Le Balcon.

Francisco Coll, compositeur
Né en 1985, il fait ses études dans les conservatoires de Valence et de Madrid, puis à Londres avec Thomas Adès, et obtient un prix de composition à la Guidhall School of Music and Drama. Francisco Coll a composé à ce jour des pièces pour orchestre et divers ensembles, ainsi qu’un opéra de chambre Café Kafka, œuvres jouées notamment par le London Symphony Orchestra, le London Sinfonietta et le SWR Sinfonieorchester Baden-Baden. En 2011, l’Académie européenne de musique du Festival d’Aix-en-Provence lui commande un quintette avec clarinette. Son travail trouve une plus large audience à partir de 2013 en Allemagne, Lettonie, Espagne, Etats-Unis, Grande-Bretagne et en France avec la première de Hidd’n Blue au Festival d’Aix-en-Provence. En 2015 son concerto pour trombone Tapias sera créé par le BBC Scottish Symphony Orchestra.

 

Composition de l'Orchestre des Jeunes de la Méditerranée

Violons 1  
Bilal Alnemr (Syrie)
Läla Asgarova (Turquie)
Lourdina Baboun (Palestine)
Maria Bykova (Portugal)
Francesco Della Volta (Italie)
Florianne Fratti-Lepage (France)
Colin Heller (France)
Eva Mach (Croatie)
Dora Maganic (Croatie)
Ahmed Mahmoud (Égypte)
Nikolakis Panagiotis (Grèce)
Elena Sanchez Martin (Espagne)
Silvester Shoshi (Albanie)
Andreas Zinonos (Chypre)

Violons II
Bozena Barisic (Croatie)
Abdeldjalil Bendjeddou (Algérie)
Stefan Calleja (Malte)
Fabiol Cezma (Albanie)
Anne-Sophie Chamayou (France)
Josefina Fernandes (Portugal)
Ghada Hamza (Tunisie)
Alicia Lopez (Espagne)
Avital Mazor (Israël)
Ramzi Samaha (Liban)
Ester Shtishi (Albanie)
Charikleia Siamakkidi (Chypre)
Cesare Zanfini (Italie)

Altos   
Giulio Brignoli (Italie)
Antoine Cantin (France)
Marina Eichberg (Palestine)
Marie-Claire Gakovic (France)
Matéa Ibanez (France)
Joseph Mallia (Malte)
Viseslav Salopek (Croatie)
Youssef Sameh (Égypte)
Joana Tavares (Portugal)
Mateo Verdier (France)

Violoncelles  
Mohamed Amine Ben Smida (Tunisie)
Nady Kheirallah (Liban)
Ferec Necef (Turquie)
Melisande Ponsin (France)
Lucas Popescu (France)
Antigoni Seferli (Grèce)
Athanassia Teliou (Grèce)
Igert Zeqiri (Albanie)

Contrebasses
Wajih El Ajmi (Tunisie)
Vito Galante (Italie)
Félix Kail (France)
Shkodran Osmanaj (Kosovo)
Eleni Mustaklem (Palestine)
Domingos Ribeiro (Portugal)

Flûtes
Marie Floc’h (France)
Olivier Girardin (France)
Lorenzo Scilla (Italie)
David Silva (Portugal)

Hautbois 
Guillem Calpe (Espagne)
Berçem Kutlay (Turquie)
Celia Olivares (Espagne)

Clarinettes 
Hoviv Hayrabedian (France)
José-Xavier Munoz (France/Venezuela)
Lorenzo Paini (Italie)
Alain Rosa (Portugal)
Gustavo Yescas (Monaco/Mexique)

Bassons 
Mathieu Brunet (France)
Lucas Gioanni (France)
Thomas Gkesios (Grèce)
Paula Jimenez Queipo (Espagne)

Cors
Orane Bargain (France)
Assaf Chen (Israël)
Clément Guignard (France)
Hugo Pons (France)
Barkin Sönmezer (Turquie)
Karen Starkman (Israël)

Trompettes
Quentin Bruge-Renard (France)
Yael Gat (Israël)
Carolina Gomes Alves (Portugal)
Marie Maggiolino (France)

Trombones
Deniz Disdis (Turquie)
Juan Jesus Imbroda Ortuno (Espagne)
Bruno Petak (Croatie)

Tuba
Agathe Quintin (France)

Percussions
Toka Ali Abdelrahim (Égypte)
Francisco Escalante Vargas (Espagne)
Hebatullah Hany (Égypte)
Laura Ilardia De Miguel (Espagne)
Théo Quinio (France)
Dorian Selmi (France)
Tom Selmi (France)
Terry Wendling (France)

Harpes
Letizia Eriano (Italie)
Emma Prieur-Blanc (France)

Piano, célesta
Nicolas Royez (France)